Stop au gaspillage alimentaire

L’adoption en France du concept de développement durable et la conjoncture actuelle de la crise économique nourrissent les questions sur le rapport des citoyens à l’alimentation. Paradoxalement, il résulte de l’organisation actuelle du système alimentaire, des pertes de denrées importantes à toutes les étapes de la chaîne alimentaire. Explications…

Des chiffres glaçants

Des études de l’Urban Food Lab estiment à plus de 10 millions de tonnes par an la quantité des déchets alimentaires produits en France. Ces déchets sont générés depuis l’étape de production jusqu’à la consommation en passant par la transformation et la distribution. Les déchets des foyers atteignent le chiffre stratosphérique de 6,5 millions de tonnes par an, soit près de 20 kg par personne en une année, selon l’ADEME. Ces chiffres parlent d’eux même et nous laissent perplexes quant aux causes du gaspillage alimentaire en France. Selon la FAO, l’urbanisation et l’augmentation des intervenants entre le producteur et le consommateur sont des raisons possibles de ce gaspillage qui coûte en moyenne 159 euros par personne et par an. Ce gaspillage a également des impacts sur l’environnement du fait de l’exploitation inutile des ressources naturelles.

Des mesures timides

Dans cette perspective, la France s’est engagée, sur le plan législatif, dans la lutte contre le gaspillage alimentaire. En 2012, le conseil National des Déchets a élaboré un rapport sur la réduction du gaspillage alimentaire. En 2013, nous avons assisté au lancement du Pacte National de lutte contre le gaspillage alimentaire. Récemment, la loi du 11 février 2016 relative à la lutte contre le gaspillage propose, entre autres, des actions obligeant les distributeurs à faire des dons alimentaires aux associations.

La France semble avoir pris conscience de l’intérêt de lutter contre le gaspillage alimentaire.

Toutefois, redonner de la valeur à l’alimentation est la solution. Le gaspillage alimentaire est avant tout un problème d’éthique. A suivre…

 

Crédit photo : amapduperrey.files.wordpress.com

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *