Métiers Agroalimentaire

Zoom sur les métiers de l’agroalimentaire

L’industrie agroalimentaire se porte bien en France. Elle constitue une porte d’entrée attrayante pour les étudiants qui souhaitent intégrer un secteur d’activité d’une grande diversité, en termes de métiers. De l’opérateur de fabrication de produits alimentaires à l’ingénieur recherche et développement, en passant par le technico-commercial, les métiers sont aussi variés que les perspectives de carrière qu’ils offrent.  Eclairage.

Cinq grandes familles de métiers

Les métiers  de l’agroalimentaire peuvent être regroupés dans cinq grandes catégories :

  • Les métiers d’innovation: ils sont scientifiques et se rapportent à la fonction Recherche & Développement du secteur qui consiste à développer de nouvelles applications visant à créer ou à améliorer les produits. Elle assure aussi la supervision des essais pour le passage du laboratoire à la production.
  • Les métiers de la qualité: intègrent les contrôles en cours de fabrication, la maîtrise de la traçabilité et la sécurité sanitaire des aliments et peuvent couvrir la certification.
  • Les métiers de l’organisation: parce que la production est le plus souvent périssable, les entreprises agroalimentaires s’appuient sur une organisation logistique très élaborée qu’elles sous-traitent ou gèrent en interne.
  • Les métiers du marketing: ils se rapportent à la vente des produits, à la fidélisation des clients et au développement des parts de marché de l’entreprise, petite ou grande.

 

  • Les métiers de la production: c’est la fonction principale en entreprise. La production recrute le plus et ses métiers englobent la fabrication et le conditionnement.

Agroalimentaire : comment s’y former ?

Le secteur agroalimentaire français se situe au premier rang européen et au second rang mondial. Il recherche constamment des travailleurs compétents de tous les niveaux de formation pour occuper des postes très divers. Ainsi, si vous êtes intéressés par l’industrie agroalimentaire, des parcours spécifiques BTS ou DUT vous permettront d’être opérationnels en deux ans après le bac. A l’université vous pourrez, à travers des cursus professionnalisants Bac+3/+5, acquérir un diplôme et des compétences dans les secteurs de l’ingénierie ou du commerce, particulièrement recherchés par les entreprises de l’agroalimentaire.

Par ailleurs, il existe de nombreuses écoles d’ingénieurs spécialisées dans le secteur de l’agriculture et de l’agroalimentaire, à Paris ou en région. Mais aussi des écoles de commerce pour ceux qui visent les métiers du marketing et de l’organisation.

 

Crédit photo : cyrilledubreuil

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *