Agroalimentaire, les tendances à surveiller cette année

Depuis quelques années, l’agroalimentaire occupe la tête des industries françaises par le chiffre d’affaires réalisé, son évolution mais également le nombre d’emplois offerts chaque année. Dans cet article, nous allons faire le point sur ces chiffres actuels du secteur et les principales tendances qui vont marquer le marché au cours de l’année 2018.
Un secteur qui résiste à la crise : ce à quoi il faut s’attendre en 2018
Malgré les nombreuses crises, le secteur de l’industrie agroalimentaire ne cesse de croître. De 2016 à nos jours, les chiffres sont incontestables ; un chiffre d’affaires estimé à 172 milliards d’euro en 2016, plus de 17 000 entreprises travaillant dans le secteur et 427 213 collaborateurs sur l’ensemble du territoire français. En trois ans, le secteur a généré 10 864 emplois, ce qui fait de l’agro-industrie l’un des plus gros pourvoyeurs d’emplois en France ces dernières années. Pour les acteurs évoluant dans le secteur, cette année sera marquée par plusieurs tendances, qui ne sont pas toutes nouvelles, mais méritent d’être prises en compte pour faire face à la concurrence et garder sa part de marché.
1. La transparence de la part des industries de production
Après les sandales autour de certains produits, les associations de consommateurs sont devenues très prudentes et plus rigoureuses concernant le contrôle de la qualité des produits agroalimentaires. Ainsi, elles exigent de la transparence autour des ingrédients et de la procédure de fabrication pour être sûres de la provenance des produits, en plus des arguments avancés par les fabricants.
2. La sécurité sanitaire aussi d’actualité que les dernières années
Les préoccupations sanitaires sont au cœur des questionnements des consommateurs qui, pour la plupart, ont du mal à croire aux différents positionnements des fabricants concernant la santé. La teneur en sucre des boissons, le taux de cholestérols dans les aliments salés et gras et les plats des fastfoods, etc., reviennent sans cesse dans les conversations des consommateurs qui ont de plus en plus peur pour leur santé. C’est pourquoi, en 2018 plus que jamais, la dimension sanitaire doit être au centre des travaux des industriels afin de proposer des produits qui ne nuisent pas à la santé à moyen ou à long terme.
3. Le bio et les ingrédients naturels séduiront encore
Il y a quelques années, le monde comptait juste quelque rares végétaliens qui avaient la préférence absolue pour les produits bio sans substance chimique. Aujourd’hui, cette tendance pour le bio et pour le naturel s’est généralisée, les consommateurs font confiance à certains labels qui assurent l’adéquation des produits avec les normes imposées par certains clients. Plus qu’un positionnement publicitaire, le naturel et le bio sont devenus des réalités à prendre en compte désormais tout comme le halal, car les consommateurs sont devenus beaucoup plus exigeants face à leurs besoins.
En somme, ce sont les trois tendances qu’il faudra surveiller en 2018. Même s’il y en a d’autres, celles-là devront plus faire parler d’elles.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *