métiers-de-l’Agriculture

Focus sur les métiers de l’Agriculture

La France est le premier producteur agricole de l’Union Européenne. Les débouchés sont très nombreux dans le pays mais il est nécessaire d’être bien préparé et qualifié pour s’adonner à l’exercice d’un métier dans l’agriculture. Découvrez les débouchés des métiers de l’agriculture.

L’emploi agricole

Ce secteur offre des débouchés à tous les niveaux de formation : du CAP au titre d’ingénieur, en passant par le bac agricole et le BTS. Depuis quelques années, les licences professionnelles rencontrent aussi un succès croissant, toujours en fonction des besoins du secteur. Conseiller en développement rural, chef de chantier en aménagement paysager, ingénieur en agroéquipement : nombreux sont les métiers agricoles à la quête de jeunes diplômés et rares sont les secteurs économiques et d’emploi qui, actuellement, peuvent employer près d’un million de personnes dans 80 métiers différents en recrutant chaque année 50 000 salariés et 860 000 saisonniers. Entre tradition et modernité, l’agriculture fait sa place en tant que secteur recruteur des professionnels de demain.

Paysagisme, agroéquipement, et alimentation bio : les filières agricoles qui recrutent

Peu connues du grand public, certaines filières connaissent pourtant un développement important et recrutent massivement. C’est le cas des métiers du paysagisme, dont le nombre d’entreprises a véritablement augmenté en deux ans afin de répondre à la demande des collectivités et des entreprises ou encore du secteur de l’agroéquipement, c’est-à-dire les machines technologiques agricoles qui nécessitent des compétences de plus en plus pointues, que ce soit pour la conception, la fabrication, l’entretien des machines ou alors pour leur vente.

De même, à ne pas oublier est la mention au secteur bio : de plus en plus de consommateurs désirent une alimentation plus saine et plus écologique, ce qui se traduit en la multiplication des agriculteurs qui se lancent dans la production biologique. Cette tendance serait fortement positive à la contribution au développement des métiers de la certification, de l’approvisionnement et la logistique ou encore du conseil auprès des collectivités territoriales, notamment dans le cadre des politiques de santé et d’alimentation.

Pourquoi ne pas essayer d’autres politiques d’alimentation et aboutissantes à la quête de nouveaux modèles énergétiques qui, d’un coté, contribueraient à la protection de notre planète tout en veillant à ne pas épuiser nos ressources énergétiques moyennant l’utilisation des énergies renouvelables et, d’un autre coté, favoriseraient la création d’emplois et l’évolution des métiers agricoles, fortement méconnus et même un peu oubliés de nos jours?

 

Crédit photo : mechanicshub

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *