Du curcuma

Comment cultiver le curcuma ?

Originaire de l’Inde, le curcuma est une plante de la famille des Zingibéracées. Il est utilisé en tant qu’épice dans nos cuisines mais est aussi une plante médicinale qui possède des propriétés antiseptiques, antibactériennes et anti inflammatoires. Vous pouvez trouver différentes espèces de curcuma mais celui qui est le plus souvent cultivé dans les jardins et les espaces intérieures est le curcuma longa. Présentation des méthodes de culture du curcuma !

La plantation du curcuma

Peut-être que vous l’ignoriez mais cette plante ne dissémine pas de graine. Elle se cultive par la racine tout comme les gingembres. Les boutures de racines du curcuma s’appellent le rhizome. Ainsi, lorsque vous avez fait le choix de planter le curcuma par vous-même, la première chose à faire est d’acheter des rhizomes.

Pour l’intérieur

Pour faire germer les rhizomes deux choix s’offrent à vous. Il s’agit de :

  • Les mettre directement dans un pot en veillant à remplir ce dernier de terre biologique légèrement drainée. Placez par la suite le rhizome à environ 5cm sous la surface du sol.
  • Les mettre dans une coupelle. Dans ce cas, lorsque les tiges et les racines émergent vous devez empoter le rhizome avant de passer aux étapes énoncées plus haut.

Pour l’arrosage, il n’est pas nécessaire de l’hydrater quotidiennement. Trois arrosages par semaine suffisent. Même si le curcuma est une plante qui aime l’eau, pendant sa période de dormance, il faut cesser de l’arroser. La période de dormance du curcuma se situe à la fin de son cycle de végétation. Il faut aussi veiller à placer le pot dans un endroit à l’abri du soleil.

Pour le jardin

La plantation du curcuma dans le jardin se fait pendant l’automne ou au printemps. L’hiver est une période moins propice pour les rhizomes, mais si vous avez décidé de cultiver le curcuma pendant cette saison, il vaut mieux l’empoter avant et attendre la fin des gelées. Le rhizome a besoin de terre végétale riche en humus pour pouvoir évoluer. Avant toute chose, il faudra penser à drainer le sol. Comme pour la culture en pot, le rhizome a besoin d’être placé à environ 5 cm en dessous de la surface du sol avec les bourgeons tournés vers le haut. Il est aussi préférable de le planter dans une place légèrement exposée au soleil.

L’entretien du curcuma

Pour que le rhizome se développe dans de bonnes conditions, un entretien régulier est nécessaire. Tout comme les cactus et les dahlias, son entretien est très simple. Il suffit de s’assurer que le sol soit correctement humidifié. Vous pouvez aussi mettre de l’engrais au moins une ou deux fois par mois pour que la plante ne manque pas de phosphore, l’idéal étant d’opter pour de l’engrais liquide. Il ne faut pas oublier qu’on parle ici d’entretien lors de la période de floraison.
Pour la période de dormance, le curcuma n’a pas besoin d’être arrosé car cela peut lui être néfaste. Dans le cas où il se trouve dans cette situation lors de la saison des pluies, il faudra conserver le jardin sous une protection imperméable. Vous pouvez par exemple mettre une bâche.

La consommation du curcuma

Consommer du curcuma n’est pas seulement bénéfique pour la santé, il donne aussi plus de goûts à nos desserts, au riz etc. Cependant, il faudra attendre entre 6 et 10 mois pour que les rhizomes soient comestibles. Après la récolte, vous devez les faire bouillir, retirer la peau et les sécher aux soleils. Lorsque ces derniers sont secs, vous pouvez les râper ou les réduire en poudre afin de les mélanger plus facilement à vos plats. Il est possible de garder les rhizomes pendant un long moment dans le réfrigérateur : pour ce faire, il suffit de les moudre.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *